Carnet d’Amérique #7 – Crater Lake et le centre de l’Oregon

Le précédent billet consacré à notre voyage dans le nord-ouest américain date du mois de janvier dernier… Je m’étais pourtant promis de publier rapidement les dernières étapes de ce voyage que vous avez été nombreux à suivre ici ou sur Instagram. Mieux vaut tard que jamais, dira-t-on. Ce long retard a au moins un avantage, celui de faire durer le plaisir 🙂

Après avoir longé la côte Pacifique, lors de notre étape précédente, nous quittons maintenant l’océan pour nous diriger vers le centre de l’Oregon. En chemin, arrêt pour admirer ce joli pont couvert, si typiquement américain.

Arrêt suivant à Jacksonville, située non loin de la frontière californienne. Construit au milieu du XIXe siècle lors de la ruée vers l’or que connut la région, le centre historique, dont certains bâtiments datent de cette époque, est classé depuis les années 1960.

Le jour suivant est consacré à la visite de Crater Lake. Le lac en question, situé à plus de 2000 mètres d’altitude, est le plus profond des Etats-Unis (près de 600 m de profondeur). Il s’agit d’un lac de caldeira, c’est-à-dire qu’il occupe le cratère d’un volcan, creusé il y a 7700 ans par une éruption à laquelle les Amérindiens qui habitaient la région ont probablement assisté. L’eau de ce lac, qui n’est alimenté par aucune rivière, provient des eaux de pluie et de la fonte des neiges.

A proximité de Crater Lake, un chemin permet d’observer des fumerolles fossilisées, formant une étonnante série d’aiguilles acérées.

Toute cette région du centre de l’Oregon est très volcanique et de nombreuses curiosités naturelles sont facilement accessibles, comme le Newberry National Volcanic Monument, situé à une centaine de kilomètres au nord de Crater Lake. Nous y avons par exemple visité un tunnel de lave. Pendant près de 3 km, on explore cette grotte munis de nos lampes torches ; une expérience très amusante bien qu’un peu fraîche.

Non loin de là, un chemin piéton avec des panneaux explicatifs est aménagé au milieu d’une coulée de lave solidifiée datant de 80 000 ans. J’y trouve quand même quelques petites fleurs à photographier, au milieu de tous ces cailloux.

Pour finir ce billet “volcanique”, remontons vers le nord pour découvrir la Big Obsidian Flow, une coulée de lave solidifiée particulièrement riche en obsidienne, ce qui lui donne une couleur noire étonnante.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que vous avez aimé ce billet plein de cailloux, et je vous dis à bientôt pour la suite.

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
Nathalie-CeriseviolineFrance mcElkemadaAnne PERDEREAU Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
christine
Invité
christine

Merci pour tes superbes photos et le partage de ton magnifique voyage. Belle fin de semaine

Anne PERDEREAU
Invité

Je n’ai vu que ce billet sur votre voyage et je suis déjà enthousiaste. Superbes photos qui nous font découvrir cette région. Ça me rappelle mes voyages aux US. Merci pour cette piqûre de rappel !

Elkemada
Invité

Je suis trop contente de lire la suite de tes aventures américaines. J’espere Qu’il en reste bcp…. merci pour ce voyage…

France mc
Invité
France mc

Merci pour vos superbes photos…..un voyage enrichissant.
Belle journée.

violine
Invité

Des photos de paysages époustouflants… Merci pour nous permettre de connaitre ce pays
violine

Nathalie-Cerise
Invité

Aimer ???? J’adore ! Le pont… me fait rêver… Et des paysages à couper le souffle ! Tu me donnes envie de partir tout de suite ! Doux dimanche. Bisous.