Carnet d’Amérique #4 – la Péninsule Olympique (suite)

Carnet d’Amérique #4 – la Péninsule Olympique (suite)

Comme promis, voici la suite de notre ballade dans la Péninsule Olympique, située à l’ouest de Seattle (pour relire les étapes précédentes de notre voyage, c’est par ici).

Pour ce deuxième jour, nous rejoignons les montagnes Olympiques, au cœur de la Péninsule. Ces montagnes sont couvertes de forêts humides tempérées, dont la plus grande est la forêt humide de Hoh. En fait de forêt humide, celle-ci, lors de notre visite, était plutôt sèche du fait du manque de pluie cet été (la forêt humide, nous l’avons trouvée à notre retour en région parisienne où l’été, pour le coup, a été bien pluvieux…). La mousse recouvre néanmoins tous les arbres et leur donne une forme fantastique.

 

Après quelques heures de ballade en forêt, nous repartons vers le bord de mer pour découvrir la côte sauvage de l’Océan Pacifique (jusque là, nous n’avions vu que des baies et des bras de mer protégés, nombreux dans la région de Seattle ; c’est donc là notre première vision du Pacifique depuis le début du voyage). Ruby Beach, la première plage où nous nous arrêtons, est envahie d’énormes troncs d’arbres, laissant deviner la violence des flots.

Lors de notre promenade, nous entendons quelqu’un expliquer qu’il y a des baleines au bord d’une autre plage toute proche. Nous voilà donc partis à la recherche des baleines… Elles sont là, en effet, à peu de distance de la plage – depuis le début de l’après-midi, nous dit une promeneuse. Il y a aussi de nombreuses loutres de mer dont on voit les têtes noires se balancer sur la mer. Les voyez-vous sur la photo de gauche ?

J’espère que cette nouvelle étape vous a plu. Je vous souhaite un excellent week-end et à très bientôt pour la suite du voyage.

7 réactions au sujet de « Carnet d’Amérique #4 – la Péninsule Olympique (suite) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *